Activité : Intaller deux systèmes d’exploitation avec un firmware de type UEFI

Situation

Vous êtes chargé d’installer un système Linux sur une machine Windows sans écraser le système existant. Le firmware de la machine est de type UEFI.

Consigne

Pour ce travail, on vous demande de réaliser les tâches décrites ci-après.

Objectifs

À la fin de ce travail vous devez :

  1. Être capable d’expliquer dans les grandes lignes la solution apportée par l’UEFI au problème du MBR.
  2. Connaître la notion de partion système EFI (EFI System partition ou ESP)
  3. Être capable d'expliquer le processus d'amorçage d'un ordinateur équipé d'un firmware de type UEFI.
  4. Être capable d'installer deux systèmes d'exploitation dans un ordinateur équipé d'un firmware de type UEFI.

Résultat attendu

Le compte rendu de l’activité avec vos observations dans une section de votre rapport de module.

Ressources

Documents :

Logiciel :

  • Oracle VirtualBox
  • Une image ISO d’un DVD d’installation de Windows
  • Une image ISO d’un DVD d’installation de Ubuntu LTS

Mise en route

Reprenez votre machine virtuelle vmWinUEFI et installez les deux systèmes d’exploitation.

Utilisez la partition /dev/sda4 (partition de Windows) plutôt que /dev/sda1 pour enregistrer les sauvegarde des MBR (mbr.bin et grubmbr.bin)

Remplacer le chargeur d’amorçage par défaut

L’UEFI de VirtualBox est minimal. Il ne dispose pas de menu de setup et ne conserve pas les modifications qu’on lui apporte. De fait, au démarrage de la machine c’est toujours le chargeur d’amorçage par défaut qui est exécuté.

En principe, au démarrage de votre machine, Windows devrait être chargé sans passer le menu de GRUB. Pour changer cela, attacher l’image du DVD le lecteur optique et charger Ubuntu Live (Essayer Ubuntu).

Lorsque le système est chargé, ouvrez une fenêtre de terminal avec Ctrl-Alt-t et montez la partition EFI (ESP). Pour cela commencez par ouvrir une session en « super utilisateur » avec la commande suivante :

1
sudo -i

Listez le partition avec la commande ci-après :

1
fdisk -l

Repérez la partition dont le type est EFI System et notez le chemin du fichier de périphérique (p. ex. /dev/sda2) puis montez la partition avec la commande mount (changez si nécessaire le chemin /dev/sda2 par le chemin de votre partition système) :

1
mount /dev/sda2 /mnt

L’ESP est maintenant montée sur le point de montage /mnt. Rendez-vous dans ce répertoire à l’aide de la commande cd et listez le contenu des répertoire ./Boot/, ./Microsoft/Boot/ et./ubuntu/ avec la commande ls (faites des copies d’écran).

En principe, le fichier ./Boot/bootx64.efi est une copie du chargeur d’amorçage de Windows (bootmgfwx64.efi). Utilisez la commande cp pour copier le fichier grubx64.efi dans le répertoire ./Boot/ et la commande rm pour supprimer le fichier bootx64.efi qui s’y trouve.

1
2
rm ./Boot/bootx64.efi
cp ./ubuntu/grubx64.efi ./Boot/bootx64.efi

Éteignez la machine puis redémarrez-la et vérifiez que vous avez bien le choix entre Windows et Ubuntu et que les deux fontionnent.

Supprimer la routine d’amorçage du MBR

Pour se convaincre que la routine d’amorçage du MBR n’est plus utilisée, on peut initialiser les 446 premiers octets du disque avec des 0 (la table de partition du MBR est encore nécessaire pour le bon fonctionnement des systèmes d’exploitation). Pour cela, on peut utiliser le périphérique /dev/zero avec la commande dd :

1
dd if=/dev/zero of=/dev/sda bs=446 count=0

Éteignez la machine et redémarrez là.

Question

  1. Expliquez en quelques mots simples ce qu’est l’ESP.
  2. Qu’est-ce qui permet d’identifier la partition système de l’UEFI ?
  3. Quelle est la structure de la partition système ?
  4. Expliquez en quelques mots simples le processus d’amorçage d’un ordinateur équipé d’un firmware de type UEFI.
  5. Quel système de fichier est généralement utilisé pour l’ESP ?
  6. A-t-on encore besoin du MBR avec un firmware UEFI ?